planche-a-decouper-comparaison.jpg

Comment entretenir une planche en bois.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202019-0

Microbiologiste de l’Université de Californie, Dean Cliver, a mené une expérience. Savoir qu’elle était la planche la plus hygiénique entre la planche en bois, en plastique et en marbre.

Il a déposé des bactéries au centre des planches, il les a ensuite trempé, lavé avec un détergent classique puis séché. Des prélèvements ont été faits au centre des planches et sur les bords.

La planche en marbre  : 

Elle montrait quelques signes de bactéries  présentes sur toute la surface de la planche. En effet, comme la planche est lisse, les bactéries se sont propagées partout contaminant la totalité de la surface. Même si la couche de bactéries reste faible.

La planche en bois :

Présente par endroits des petites colonies de bactéries. Le bois étant poreux, à l’inverse du marbre, les bactéries sont restées là où elles ont été appliquées. Elles ne se propagent pas et ne contaminent ainsi pas toute la planche. Le bois se débarrasserait naturellement des germes. Cliver explique que le bois est un matériau très poreux et que par ce fait, le liquide est aspiré dans le bois par capillarité.

Lorsqu’il y a des bactéries dans le liquide, elles entrent dans le bois et ne reviennent jamais en vie. Les bactéries meurent lentement. Cela peut prendre quelques heures et pour finir elles ne sont plus en mesure de causer de problèmes. Après 12h, il restait en effet des traces de bactéries mais leur nombre avait réduit de 98 % à plus de 99,9% dans certains cas.

La planche en plastique

Présente plus de bactéries que les deux autres planches. Les bactéries se logent dans les petites cavités et griffures et ne sont ainsi pas éliminées par le lavage. Elles se reproduisent plus vite et plus facilement dans ces cavités, explique le microbiologiste.

Conclusion :

La meilleure planche est celle en bois. Dans de multiples expériences similaires, le bois finit toujours vainqueur. La planche en marbre arrive tout de même avant la planche en plastique, qui se trouve en dernière position.

citron planche.jpg


Planche en bois exotique :

Très résistante, imputrescible mais pas très écologique car elle participe à la déforestation des forêts tropicales : Asie, Afrique, Amérique du Sud.

gros sel planche.jpg

La planche en plastique :

Le PVC est considéré comme dangereux pour la santé et pour l’environnement. Il contient du plomb, du cadmium, des phtalates et du DEHA. Les phtalates contaminent les aliments lorsque le plastique est au contact de la nourriture.

On peut se dire que le temps de contact est très faible pour un aliment que l’on découpe sur une planche (comparé aux bouteilles d’eau, boîtes de conserves, etc.), pour que les phtalates migrent vers les aliments.

Cela est sûrement vrai, mais qu’en est-il des petits morceaux de plastique qui se détachent des planches en plastique usées par les couteaux, qui finissent directement dans nos estomacs (même à de très faibles quantités)  Bien souvent, en grattant un peu avec son ongle, on peut très facilement décrocher un peu de plastique de sa planche.